Guillo, Gérald Genty et Askehoug à l'Inox
Guillo, Gérald Genty et Askehoug à l'Inox | photo © Manu Pallman
Jugeote

Deux concerts à trois ou plus si affinités

Bon, on dirait pas comme ça, mais l’équipe de Zik Blog WizzZ est sur le pont (des artistes : ça c’était une chouette émission, soit dit en passant) et nous avons mais alors plein plein plein de bonnes résolutions pour cette nouvelle année, que nous vous souhaitons muzzZicale à souhait, sous le signe de l’harmonie, à l’écoute de votre rythme intérieur et résonnant de la mélodie du bonheur ! 🙂

Alors, non, on n’entrera pas dans le débat “Est-ce qu’il aurait pas fallu nominer Daft Punk aux Victoires quand même ?”. D’abord parce qu’on n’aime pas bien le verbe “nominer”, et puis parce qu’on a aussi envie de partager nos expériences en concerts, et qu’on les a pas encore vus en vrai, le duo casqué. Par contre, on travaille sur une playlist de nos favoris 2013. On nage encore dans l’embarras du choix, mais c’est comme les voeux, on a jusqu’au 31 pour se décider, non ?

On dirait qu’on appellerait cette rubrique le WizzZ-Best, parce qu’on aime bien abuser d’anglicismes dans ce blog parfois bilingue, comme la musique qui nous entoure qui sonne bien en Anglais aussi : n’est-ce pas, plein de groupes Français qui sont pas foutus d’écrire des chansons en Français alors que ça peut être si bien (enfin quand on est doué)… c’est quand même un comble ?!

Nos goûts sont éclectiques, vous verrez : il nous arrive même de faire allusion à un jeune chanteur Islandais ou à un groupe qui chante en Allemand, si, si ! Bon, pas souvent évidemment mais sans votre aide, on pourra difficilement rétablir un équilibre des langues représentées dans la musique. Moi, ce que j’adore, c’est l’accent Américain de Nat King Cole quand il chante en Espagnol… mais revenons à nos moutons/let’s come back to our sheep.

Avec un peu de chance, on arrivera aussi incessamment sous peu à publier une interview d’un chanteur qu’on adore et qui va inaugurer la rubrique WizzZ-Guest. Il chante en Français justement, ça tombe bien parce qu’il écrit sacrément bien, le zèbre ! Il lui arrive aussi de chanter en Brésilien quand on va le voir pour se faire dédicacer un CD et c’est des moments comme ça qu’on va adorer partager avec vous dans ce blog !

En attendant, et pour garder le suspense sur l’artiste en question, on aimerait vous annoncer deux concerts complètement différents qui ont lieu cette semaine (déjà !). Très éclectique, notre programmation, puisqu’il s’agit de “chanson d’écoute” pour l’un et de “musique classique” pour l’autre.

Gloria, le 19 janvier à l’église Saint-SeurinJe commence par le deuxième – logique ! – qui aura lieu dimanche à 16 heures. Oui, de temps en temps, on parlera aussi classique (enfin au sens large parce que là, on est plutôt dans la période moderne voire contemporaine qu’avant 1820) et on parlera d’ensembles réunissant des amateurs, y a pas de raison 😉 J’aime Poulenc (sa sonate pour flûte notamment) et je ne connais pas Rutter, ça tombe bien, c’est ce qui est prévu au programme ! Et Gloria, ça me semble un bon concept pour démarrer l’année dans la bonne humeur ! C’est pour ça que je voulais vous présenter l’Ensemble Vocal de Bordeaux et l’Ensemble Vocal Martenot de Gironde (j’aime aussi les ondes Martenot, vous savez, cet instrument qui a de faux airs de scie musicale : c’est un signe !). Ils interprèteront ces pièces sous la direction de Lionel Gaudin-Villard et avec la soliste soprano, Marion Raiffe (qui donne des cours de chant tout près de chez moi : l’occasion idéale pour aller l’écouter !) Un beau concert en perspective pour les amateurs de chant choral.

Partie à Trois, les 16, 17 et 18 janvier au théâtre l’Inox (ex Onyx)

Depuis le début, nous sommes des inconditionnels de la Partie à Trois et pour rien au monde nous ne louperons cette quatrième édition qui s’annonce particulièrement déjantée ! C’est grâce à Bordeaux Chanson qui organise cet échange de chansons entre trois compositeurs-auteurs-interprètes que nous avons découverts sur scène : Guillo (au Haillan en 2011) puis Gérald Genty et Askehoug l’an dernier. Depuis, les 3 lascars se sont vus 3 fois, dont cette semaine pour apporter la touche finale à un spectacle qui promet d’être détonnant si l’on se souvient des concerts touchants, poilants, voire complètement délirants de 2011 et 2013. On aime particulièrement l’émotion qui se dégage de ce défi artistique : il y a parfois des petits blancs, mais qui rendent la complicité avec le public et surtout l’alchimie entre les artistes d’autant plus sensible. On aime la poésie folk de Guillo, les calembours potaches de Gérald Genty et le lâcher-prise teinté de jazz d’Askehoug. Vu les teasers divers et variés, y compris les chanteurs au ralenti en « mmm aïe oh deux ben »1 ;-), l’ambiance était éminemment créative (si l’on en croit des sources bien renseignées, ils auraient même écrit une, des ? chanson(s) ensemble). Réponse à cette question lors d’une soirée qui devrait combler les amateurs d’humour communicatif, tendance azimuté !

Guillo, pour voyager à travers le temps :

Gérald Genty (dont on verra peut-être les cuisses musclées comme sur la vidéo ?!). Bon, c’est pas tout jeune, mais vous vous rappelez forcément de :

Askehoug, qui nous dit gentiment « à jeudi ! »

1 : « Maillot de bain » selon Gérald Genty

I Blog You

Serial Blogueuse Chartrons BordeauxIsabelle Camus (comme Albert) née un 13 juillet (comme Simone Veil). Blogueuse en série 100% éclectique, le nez au vent et toujours à vélo, je me plie en quatre pour vous faire découvrir Bordeaux (mais pas que) en mode Culture, Écologie, Quartiers et Cause des Femmes.
Pour en savoir davantage sur qui je suis, mes kiffs et mes coups de griffes, c’est par ici ☛…

La Référence BIO, mon autre site pro super bien, parce que…

La référence bio l'autre site de Serial blogueuse