Il était une fois Franck Le Henry from Paris to Bordeaux
Jugeote

V.I.P.* : De Paris à Satie, Happy Birthday Franck Le Henry !

183951607453db8a6e521d9_Mamie la rebelle
« Eh ben dites donc, y’avait pile la photo d’une mamie en rollers qui s’accroche à l’arrière d’un bus avec une canne pour illustrer ce saint . Quelle chance ! »

Aujourd’hui, c’est la ST ALEXIS, dont vous apprendrez via notre rubrique « Jugeote montre ses saints » ou en cliquant ici ☛ http://jugeote.eu/saint-alexis-17-fevrier/ ☚ qu’il est (pour de faux) « le patron des mamies en rollers qui s’accrochent à l’arrière des bus avec une canne »…

Mais c’est également un jour particulier que nous ferons rimer avec Franck Le Henry, car c’est aussi (pour de vrai) l’anniversaire de notre camarade plein de verve  et d’humour, qui écrit et se décarcasse tous les jours pour vous faire rire et vous instruire, ce qui n’est pas un mince exercice.

Il y a encore 2 ans, notre ami, pas encore en odeur de sainteté, était parisien. Question pédigrée, il se résume lui-même ainsi, en signature des articles qu’il rédige ici :

« Franck Le Henry ☛ Néo bordelais né aux Batignolles, il est spécialiste ès grand écart. S’endormir avec Nietzsche et se réveiller avec l’Équipe lui est aussi facile que regarder Robert De Niro dans « Taxi driver » et enchaîner avec Robert de Rosny dans « Money drop ». Une langue bien pendue, un regard décalé, une plume prête à dégainer sur à peu près tout ce qui bouge, il était donc tout naturel qu’il se lança dans la comédie et l’écriture : théâtre, court métrage et autres billets d’humeur… »

Acteur, auteur est son métier

L'erreur est divine de et avec Franck Le HenryC’est ainsi qu’à Paname, il côtoya Jamel Debbouze, Jean Dujardin, Bruno Salomone, Élie Semoun … à leurs débuts, qui furent aussi les siens, pour des scènes ouvertes au Carré Blanc (les habitués de Pigalle connaissent); participa à des festivals d’humour avec Stéphane Guillon, Eric et Ramzy, Jean Luc Lemoine, etc ; écrivit des one man shows pour lui,  qu’il interprétera lui même (on n’est jamais mieux servi… ), la preuve,  il jouera  l’Erreur est Divine… au Festival d’Avignon.

Sera interviewé par le Jacky de Dorothée, de son vrai nom Jacques Jakubowicz qui auparavant (ça on le sait moins) aura été attaché de presse de Gainsbourg, Peter Gabriel, Bashung, Roxy Music … journaliste à Rock’n’Folk, pote d’Antoine de Caunes et Philippe Manoeuvre avec qui il écrivait et contribuait aux Enfants du Rock.

 

So long Paris, hello Bordeaux !

Saturé de pollution, papa de deux enfants répondant aux doux prénoms de Ninon et Merlin, Franck et sa compagne quittent la capitale fin 2012, pour s’installer à Bordeaux. Ce fan de foot, de Nietzsche, de musique, de Philippe Caubère et de… poker (il se qualifiera à la finale Direct Poker sur D8, animée par Patrice Laffont en direct de l’aviation club de France aux Champs Elysées, les fans des Chiffres et des Lettres et de Patrick Bruel apprécieront ) s’installe donc aux Chartrons, le quartier le plus beau, le plus bobo, le plus cool, le plus british… mais bon j’arrête là, on pourrait m’accuser de chauvinisme et de subjectivisme 😉

De My Global Bordeaux à Jugeote

Chartrons'place to be, MyglobalBordeaux et Jugeote
De Chartrons’place to be à Jugeote, en passant par les 2 époques de My Global Bordeaux

Vous buvez un thé et vous écrivez un article pour votre média sur votre ordi dans un cosy corner anglais, quand soudain, un inconnu vous offre des fleurs  aborde et vous demande si vous n’êtes pas… vous ! Non ce n’est pas une pub, juste une résurgence de notre première rencontre (mon pure player avait eu l’heur de lui taper dans l’oeil), prémices d’une riche collaboration professionnelle et amicale. Franck aura pris le train en marche de l’aventure My Global Bordeaux partie 2.

Le journal en ligne que j’aurai créé après l’aventure du blog Chartrons’ place to be (en solo) et de la version 1 de My Global Bordeaux (à plusieurs), version webzine. Tout comme il fera partie de la team de la suite, celle de Jugeote, que vous suivez désormais. Oui, oui, en dépit de tous les avatars (cyber attaques, crise de la presse, antagonismes, difficulté à trouver un modèle économique), on est opiniâtre ou on ne l’est pas !

Un boulot, parce qu’il le vaut bien

Serge le Lama My Global Bordeaux
Serge le lama © Maria Patricia Peńuela

Franck Le Henry écrit bien ! Il écrit même très bien ! Féru d’Histoire, quand il ne fait pas rire, il a l’art et l’esprit de faire revivre les morts et de nous les rendre proches, en nous en apprenant beaucoup sur eux, de manière fluide et pédagogique. C’était tout le propos de sa rubrique « Mémoire d’Outre-tombe » où il imaginait des entretiens étonnants avec des disparus célèbres ayant tous vécu une période de leur vie, à Bordeaux. Flora Tristan, le clown Chocolat

On se souviendra aussi longtemps de la lettre imaginaire (le parti que nous avions pris pour traiter ce fait divers), à la fois drôle et émouvante, qu’il avait rédigée, lors de l’épisode ubuesque de Serge, le lama qui fit, bien malgré lui, le buzz dans le monde entier.

Puis notre aventure commune cessa faute de grisbi…

Erik Satie Journal intime Franck Le HenryAujourd’hui, outre le saint du jour,  et le fait d’avoir fait sauter notre compteur de visites de Jugeote, parce que repris par la page Facebook de la ville de Bordeaux, pour son article sur Les 10 Commandements à l’attention d’un Parisien débarquant à Bordeaux, il entreprend d’écrire tout haut, ce que pense tout bas… Erik Satie. Un journal intime où Franck devient Erik et  prête sa voix au compositeur des Gymnopédies. Un retour passionnant vers le passé débutant le 18 novembre 1887.

Voilà ! Si comme tous les humoristes, Franck est un angoissé de la vie et du temps qui passe, nous lui souhaitons tous du fond du coeur et sans dire son âge exact, 40 ans et plus, un Joyeux Amis-versaire !

Sinon, vous qui vous nous lisez et qui cherchez une plume alerte qui saura se plier à  tous vos desiderata, Franck Le Henry est ouvert à toutes propositions (en tout bien tout honneur) en échange d’espèces sonnantes et trébuchantes… Bref  un taf dans ses cordes serait un super cadeau d’anniversaire pour cette *Very Intéressante Personne !