What a biotiful world

Danse, esthétique, nuit, events, VJ, roller derby, voltige, bien-être, jus & alimentation crue, les 9 vies bien remplies de FANFY GARCIA

juicy fanfy credit photo Natydread
Juicy Fanfy – credit photo Natydread

 

Elle s’appelle Françoise Garcia, mais depuis toujours elle préfère Fanfy, le prénom que sa grande soeur lui a donné quand elle était petite.

Fanfy et moi avons plusieurs choses en commun, découvertes au fil de l’interview que j’ai réalisée pour vous parler d’elle. Tout d’abord, née en 1964, celle d’avoir passé, comme moi (née en 1960), la première partie de sa vie à Gradignan, commune de la banlieue bordelaise peuplée d’ouvriers, de cadres, de militaires et d’enseignants.

Petite dernière d’une famille de cinq enfants (3 soeurs et 1 frère) dont le père, peintre électricien et la mère au foyer, sont tous les deux andalous.

nina_hagen_band-tv-glotzer_sDanse classique, expression corporelle, à 16 ans Fanfy réalisera son 1er spectacle de danse… en ombres chinoises… dans un village de vacances des Alpes, avec pour personnage principal… Nina Hagen, et pour musique, son album TV-Glotzer.

On est loin du Lac des Cygnes, mais tout prêt de la personnalité décalée et affirmée de celle qui à 21 ans ouvrira, à Pessac (une autre banlieue bordelaise), un salon spécialisé dans les faux ongles et les bijoux d’ongles d’une marque dont elle sera la 1ère franchisée.

Une expérience professionnelle qui durera 9 ans. Dans le même temps, pendant 3 ans Fanfy dansera dans le groupe KOBA PERCUSSIONS.  Dés le début des années 90, elle change de registre et devient directrice artistique au Chat bleu, lieu emblématique des nuits branchées bordelaises, première discothèque française spécialisée house et techno d’une capacité de 2000 personnes, qu’à la même époque (celle de mes années FNAC), je fréquentais pas mal.

FRANKOFOLIE KOba percusion danseC’est une folle époque. Dans des tenues plus déjantées les unes que les autres, elle s’occupe de la déco pour les soirées, puis part au Dorémi, le complexe musical qui compte les premières soirées électro en province, pour y faire de la programmation.

Elle collabore avec  Total Eclipse, le premier groupe de trance-goa ou psytrance  à avoir imposé et fait connaître la trance psychédélique en France avec leur tube « Aliens », sorti chez Dragonfly Records.

Elle part d’ailleurs en tournée avec eux à Ibiza, puis à Barcelone et fréquente le Rachdingue, situé entre Roses et Figueres, une ancienne ferme entièrement transformée en boîte de nuit par l’illustre Salvador Dali.

Dans le même temps, Fanfy prépare son brevet d’état de professeur de danse. Car si elle vit les 3/4 de son temps la nuit, elle travaille aussi la danse 6 heures par jour, ce qui explique (et c’est vraiment à mentionner) que contrairement à ce que l’on pourrait imaginer dans un milieu où ça va souvent de pair avec l’ambiance, elle ne boit pas une goutte d’alcool et ne fume pratiquement pas. Très sensible déjà par instinct, elle sait ce dont son corps a besoin et se sent attirée par l’alimentation crue, appelée aussi alimentation vivante ou raw food.

Fanfy au sol Entre 2 monde 1014

En 1995, Fanfy s’envole pour les caraïbes où elle sera professeur de danse primitive dans un centre de thalassothérapie, mais pas que ! Elle y organise également un évènement mensuel autour de la mode, la danse la performance et la musique en faisant appel à des artistes internationaux.

Début  2000, retour en Europe avec crochet par Madrid pour travailler  comme maquilleuse dans la publicité et le court métrage, puis la France où Fanfy s’initie au  Vijing avec une formation d’opératrice de prises de vues doublée d’une formation en inter-activité liée au mouvement, à l ‘IRCAM à Paris, et au CECN en Belgique.

Résultat des courses, Fanfy rajoute à son arc, la corde de VJ (Video Jocker) pour des events où elle utilise la technique du  mapping.

Mapping Fanfy 2

Attentive à tout ce qui est interactif, avec 16 ans de maîtrise de l’outil numérique + 46 ans de danse, tel est le profil  de cette artiste et sportive pluridisciplinaire accomplie qui, en 2010, dès le début de sa création, devient arbitre et coach de l’équipe féminine de roller derby à Bordeaux «  Les Petites Morts »

En 2011, elle aborde la danse voltige et la danse verticale et se forme au sein du cirque ARCHAOS à Marseille puis intègre la Cie Retouramont de Paris. L’année 2014 verra la création de sa propre compagnie, VOLT Experience  et en 2016 Fanfy commence sa première année de « nouvelle magie » au Centre National des Arts du Cirque pour intégrer cette discipline à ses scénographies.

Fanfy à la sécherie Sauveroche- crédit photo John Do

Une magie que l’on retrouve dans la confection de ses recettes culinaires adaptées  au bien-être, aux sportifs, au yoga, à la méditation.

Attachée aussi bien à l’esthétique qu’aux ingrédients, ses réalisations sont un régal tant pour les yeux que pour les papilles et les pupilles !

 

Framboise ybiscuscredit photo Natydread
Le petit acidulé , framboises , hibiscus Frais , super léger et si délicieux ! Photo Natydread

Dotée d’une connaissance encyclopédique en matière de nutrition, c’est tout naturellement qu’elle crée sa page facebook : Juicy FanFyet qu’on lui propose d’animer  des ateliers avec formule (jus + menu crudivore) aux platines en alimentation vivante et Juicer de l’IBoat pour une soirée détox, tous les lundis de l’été 2016.

Une semaine de détox en octobre, dans le cadre de « D.tox with Love » au Pyla, ainsi que plusieurs projets à l’étranger pour proposer des stages mixant détox, méditation et yoga sont au programme de notre eclectic dynamic organic woman, .

Voilà ! Je vous ai présenté Fanfy Garcia, un personnage comme je les aime, qui, comme les chats ont 9 vies et qui, quoi qu’il arrive rebondissent. Une amie dont vous entendrez, désormais, régulièrement parler dans la rubrique  MMMH C’EST BIO(N) ! de ce blog, puisque dans un grand virage d’hygiène de vie, je me suis dotée d’un extracteur, et plus récemment sur ses conseils, d’un blender et d’un déshydrateur.

Curieuse de partager avec vous les conseils, les trucs et les astuces de celle qui n’achète pratiquement plus rien d’industriel et d’emballé, mais bio et en vrac. Economies et mode de vie sain garantis, 100% en phase avec mon défi zéro déchet !

@ suivre donc pour de nouvelles aventures pleines de jus, de cru, de saveurs et de vitalité…  😉

Commentaires

Ajouter un commentaire