What a biotiful world

Darwin Ocean CLIMAX 2016 : 3 petites notes pour sortir du pétrole

Cette année, j’ai emmené plein de feutres de couleur plus un gros carnet aux conférences du « Darwin Ocean Climax Festival » … et bien m’en a pris !

Pendant plusieurs jours, les échanges ont été riches : « des constats pas franchement rassurants et des solutions parfois un brin techniques. Mais surtout un échange de valeurs fortes, de l’humain, du sens, de l’espoir et des exemples concrets, pratiques et inspirants ! ». Dès vendredi, salle comble dans le hangar à l’entrée. Quelques petits en poussette avec leurs parents à vélo, beaucoup de collégiens qui n’ont pas peur de poser des questions. Mais aussi de nombreux habitués de l’écosystème Darwin, des gens engagés. Et un sosie de Gandalf, qui n’hésite pas à enjoindre l’Education Nationale de se bouger pour sensibiliser à l’environnement.

talks_science_fossile_énergie_climax_festival
talks_science_fossile_énergie_climax_festival

Phrases skuds pour urgence d’agir et convictions profondes à partager: « Nicolas Hulot fait exploser l’applaudimètre. Aux questions inévitables sur son engagement politique. Mais alors, pour qui voter aux présidentielles s’il ne se présente pas ? » – il répond par une bonne phrase.

J’étais invité au MEDEF, à l’université d’été « les Républicains » et à la Fête de l’Huma … et c’est à Darwin que j’ai choisi de venir aujourd’hui.

Darwin Ocean Festival Climax talk Nicolas Hulot

3 petites notes pour sortir du pétrole

Mais surtout, il parle d’enjeux essentiels, dont il est crucial de débattre sur la place publique. D’une exigence de cohérence pour les citoyens, entreprises, politiques, … Et aussi de liberté, de justice et de paix. Il évoque la lutte des Sahraouis, expulsés de leur terre à cause du pétrole. En effet la veille, il a rencontré le groupe de réfugiés à Bordeaux. Il provoque en citant Camus (Albert^^):

Celui qui désespère des événements est un lâche, mais celui qui espère en la condition humaine est un fou”. Et nous exhorte à “pousser l’imagination jusqu’aux frontières de l’Utopie”, à remettre en question le “simulacre de démocratie” et à “sans cesse déranger le clan des parvenus.

Sur le plateau, les intervenants parlent d’urgence et de solutions, de défis et d’engagement citoyen: « beaucoup de contenu inspirant, ça va très vite, je note à la volée ». Des militants anti-LGV s’invitent au micro, une femme dénonce le « scénario inacceptable du plateau exclusivement masculin » (la représentante de Sea Shepherd n’a pas pu venir).

darwin-climax-festival-expo_photos_

Tout à l’heure, je prendrai le temps de regarder les gens du monde entier dans leur monde intime, leur chambre: « Tous Migrants », l’expo photo de John Thackwray. J’irai faire un tour au magasin Emmaüs et au “Village des Asso” pour discuter avec les acteurs des asso et ONG qui s’engagent tous les jours sur le terrain. Mais je ne pourrai pas tout raconter, peut-être que quelques dessins et mots-clés pourront donner une idée de ce qui s’est dit lors de cette première matinée ?
L’occasion de m’engager en ajoutant des actions simples et positives à ma TO-DO LIST pour le CLIMAT !

Le Darwin Ocean Climax en 3 sketch notes

darwin_ocean_climax_festival_sketchnote_1

darwin_ocean_climax_festival_sketchnote_2

Ocean Climax Festival 2016 sketchnote 3

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire