Methode Bounine Emmanuel Roger Bordeaux Aromarome Paris
What a biotiful world

EMMANUEL ROGER, l’homme qu’il vous faut si vous en avez plein le dos

Nombreux sont ceux qui, au sens propre comme au sens figuré, en ont plein le dos et de ce fait souffrent de mille maux. Pour vous chez qui cette phrase résonne (80% de la population) l’article qui suit devrait vous intéresser. 

Mais que les autres qui ont la chance d’être exemptés le lisent aussi, vous verrez il peut aussi vous concerner.

Son protagoniste se nomme Emmanuel Roger. Il est ostéothérapeute Méthode Bounine (ostéo pour« os» et thérapeute, du grec ancien θεραπευτής, therapeutếs : serviteur, celui qui prend soin, devenu « médecin ») et Bounine, comme Nicolas Bounine, un kiné/ostéopathe ayant pendant plusieurs années exercé en milieu hospitalier, puis à l’INSEP (Institut National du Sport).

Une toute nouvelle technique venue enrichir les médecines douces qui, à travers l’os propose de corriger le bassin pour agir sur tout le dos !

Si expliquer que la thérapie par l’os repose sur la libération de la mémoire osseuse traumatique et la restauration de l’équilibre du bassin ne vous parle pas, je pense que faire la liste de ce qu’elle résout, le fera.

Avec elle, vous êtes censés dire bye bye au :

  • Mal de dos
  • Déséquilibre du bassin
  • Douleurs lombaires
  • Douleurs dorsales
  • Douleurs cervicales
  • Jambe plus longue
  • Jambe plus courte

Une réflexion pour se soigner autrement

Résultat testé par Emmanuel, lui-même, jeune quadragénaire né à Dinan, passionné depuis l’âge de 20 ans par tout ce qui concerne la santé et le bien-être. Une passion qui pourrait s’expliquer par un père cadre, mais qui avait « un truc » dans les mains. Une mère infirmière. Et surtout un grand-père maternel chercheur à l’institut Pasteur, biologiste, médecin, pharmacien. Esprit brillant s’il en est, ayant eu son bac à 15 ans et qui créera le premier laboratoire biologique en Bretagne. Médecin à l’ancienne, plein d’humilité malgré son parcours et au mental éveillé puisqu’à 96 ans il a, pendant près d’un demi-siècle pratiqué le yoga.

Très souvent malade pendant son enfance, saturé d’antibiotiques, Emmanuel prend conscience du fonctionnement de son corps. Pour lui :

« Ce que je mange, je suis ! »

Il décide d’arrêter de se soigner avec la chimie, réalisant à 22 ans que son corps est faible. Passe aux méthodes naturelles avec pour résultat :

« Plus le temps avance, plus je suis en forme ! »

Son kiff à lui, c’est le sport et la nature, qu’il combine à une hygiène de vie où se mêlent le marathon,  la méditation, le yoga et… la pala. Toutes les semaines, une « petite » course à pieds de 12 km. C’est sa formule. Tout en réalisant que chaque organisme est unique et que l’excès est à proscrire.

A quoi il faut rajouter 18 ans de musique, où se mêleront le piano et la batterie, un instrument dont il jouera dans le groupe de reggae « Cool Vibes »  quand il a 16 ans et différents groupes amateurs de rock ou de funk…

Côté cursus universitaire, il obtiendra une maitrise en économie enrichie d’une année Erasmus en Suède, le pays incarnant à son sens la société “équilibrée” idéale.

La guérison par l’alignement

Destiné à suivre une voie professionnelle toute tracée et à faire comme papa, Emmanuel, alors qu’il s’entraîne en course à pieds, se blesse. La raison se révélant être un déséquilibre du bassin et son corollaire, une jambe plus longue que l’autre.

Pendant 5 ans et demi, il testera toutes les thérapies possibles et imaginables pour obtenir une verticalité, un alignement du corps, mais sans succès durable..

Un jour, en tête de gondole,  il tombe sur le livre : L’équilibre du bassin, la clé, dont l’auteur  Nicolas Bounine, est un kiné-osthéopathe formé à la méthode Mézières.

Nicolas-Bounine-Ostéothérapie-Emmanuel Roger-L'équilibredubassin-

Et là, c’est le déclic ! Il découvre que le bassin tient la colonne. Que les jambes en sont la continuité, que le sacrum signifie sacré et que le bassin est le siège des mémoires émotionnelles, facteur de blocages et de tensions pouvant dominer un côté du corps. Au gauche, ce qui ressort du féminin, au droit, le masculin.

Il prend alors rendez-vous à Paris avec Nicolas Bounine. Au bout de 3 séances, il sent que son bassin tient et après vérification, 4 ans plus tard, constate que rien n’a pas bougé.

Emmanuel, conquis, lui envoie sa famille, ses amis. En 2008, il décide de se former à Londres en osthéopathie crânio-sacrée et en réflexologie dans la clinique du Docteur Martine Faure-Alderson (nominée 2 fois femme de l’Europe pour ses travaux).

Dans le même temps, installé à Paris où il travaille à l’élaboration d’un projet média innovant, de 2008 à 2012 il naviguera entre la capitale et New-York, afin de proposer aux médias un format où interviendraient des personnalités notoires conscientes des enjeux environnementaux.  C’est ainsi qu’il prend contact avec Léonardo di Caprio, Sting, Serena Williams, Dave Stewart… mais il est trop tôt pour un tel sujet.

Il n’y a pas que l’éléphant qui a de la mémoire

En 2012, une opportunité le conduit à venir vivre à Bordeaux. Ce qui ne l’empêche pas de suivre une formation avec Nicolas Bounine, qui, en 2014, a ouvert son école à Paris. Emmanuel s’installera dès lors comme le 1er thérapeute de la méthode Bounine en Aquitaine, sachant qu’on en compte une centaine en France.

Mais en quoi consiste donc cette nouvelle approche du corps ?

L’os est un tissu vivant, élastique, composé à 30% d’eau. Mémoire vive de l’individu, il est aussi le tissu qui donne l’armature au corps ; sa forme. La méthode Bounine est une technique douce, sans manipulation, qui libère cette mémoire osseuse pour restaurer l’équilibre du bassin.

Concrètement, puisque j’ai testé pour vous (et pour moi !) en soutif et en petite culotte, assise sur une table de massage les jambes pendantes, Emmanuel appuie longuement sur des points précis du bassin. L’arrêt de cette manipulation douce intervenant lorsque le point se relâche. Comme le dit lui-même Emmanuel :

« J’informe le corps de son déséquilibre et il se corrige »

Adieu jambe plus longue et plus courte que l’autre, douleurs lombaires et mal de dos !

Les iliaques piliers de l’édifice, le sacrum zone sacrée

Dans une lecture plus énergétique, notre bassin est chez nous tous verrouillé. On a un bloc à la base du dos imprégné de nos émotions, blocages physiques et émotionnels, nos peurs, nos traumatismes…Pour info, en Orient, dans les pratiques hindouistes, bouddhistes ou taoïstes, le sacrum, prolongé par le petit os du coccyx, serait le réceptacle de nos mémoires à la fois transgénérationnelles et actuelles, harmoniques et dysharmoniques.

Cette technique permet donc au bassin de retrouver son mouvement originel. Fluidité et équilibre en sont le résultat.

Suite à la séance, on se retrouve debout, les pieds bien ancrés dans le sol, solide sur ses jambes. L’énergie montante de la terre qui passe par nos extrémités vient nourrir de manière équilibrée les méridiens de notre corps. Un bénéfice global qui a fait ses preuves sur des sportifs de haut niveau et leurs performances (équipe de France de jumping, médaillés olympiques de cyclisme, natation, ski, escrime, rugby…).

En fait, c’est une technique qui s’adresse à tous. Même certains bébés ont déjà leur bassin décalé en sortant du ventre de leur mère. Bref, on ne pousse pas droit ! Résultat, la fameuse scoliose à l’adolescence.

Ou encore le corps va compenser, et à un âge avancé, avec la musculature qui faiblit, le bassin, au moindre choc ne va pas jouer son rôle d’amorti à la blessure et c’est la cassure… du col du fémur pour ne citer que lui.

EmmanuelRoger MethodeBounine bassin equilibre Paris Bordeaux
Déséquilibre d’un côté, rééquilibrage de l’autre, en les 2, quelques séances de méthode Bounine

Du bassin au coeur

Mais ce n’est pas tout. Le chemin de vie d’Emmanuel l’amène à découvrir une autre méthode de libération. Celle du péricarde, le point d’entrée de nos émotions, méthode mise au point par Montserrat Gascon, infirmière ostéopathe.

Il suit son enseignement pendant 2 ans en Suisse et dans le Périgord. Ce faisant, il découvre qu’une des principales solutions pour vivre heureux et en bonne santé, c’est d’être connecté à notre coeur dans la joie…  La boucle est bouclée !

Voilà ! Voilà ! Après avoir suivi les deux premières séances sur un protocole de trois, je dois dire que  pour moi le résultat fut on ne peut plus probant ! Même si pour la conclusion finale, il faudrait attendre la 3ème séance portant sur la colonne vertébrale et les cervicales.

Rendez-vous est pris en janvier. Où ça ? Au Centre Naturôme à Bordeaux, où Emmanuel consulte, partageant son temps entre ici et Paris, où la Méthode Bounine est née.

Mais bon ! Après cet article, je pense, ami(e) lecteur/rice, que tu auras compris combien cette technique est à expérimenter si tu en as plein le dos. Et quelle sacrum, oooops pardon, sacrée belle manière pour toi de commencer l’année ! 😉

LIEUX ET PRIX D’UNE CONSULTATION

Logo Emmanuel Roger Methode Bounine Bordeaux ParisBORDEAUX, Centre Naturôme – 7 impasse Saint Jean, 33800 Bordeaux
Tarif consultation 80 euros.

PARIS, Centre de Thérapies Douces – 105 rue du théâtre, 75015 Paris
Tarif consultation 90 euros.

Commentaires

Ajouter un commentaire

  • La méthode Bounine a véritablement bouleversée ma vie, tant sur le plan personnel qu’au niveau de mon activité professionnelle de pianiste, me permettant de sortir d’un tunnel de plus de dix ans de douleurs dorsales très handicapantes (discopathie dégénérative L5-S1 et bascule du bassin de 13mm).
    Ma rencontre avec Emmanuel ROGER a été décisive, tant elle a changé la donne lors des trois séances que j’ai suivies en 2016. Mon bassin s’est retrouvé complètement rééquilibré et j’ai pu remarcher sans douleurs avec une liberté de mouvements perdue depuis longtemps. Cette technique a contribué à améliorer mon équilibre postural au piano : grâce à une dynamique du bassin retrouvée et un meilleur ancrage, j’ai clairement augmenté mon degré de performance instrumentale ainsi que mon endurance en position assise.
    Michael NGUYEN, pianiste