Dis Bonjour à la dame snacking et vie de quartier aux Chartrons à Bordeaux
Chartrons'place to be

DIS BONJOUR À LA DAME ! Le gros kiff de Chartrons’place to be

Le 37-39 cours Balguerie-Stuttenberg est un lieu qui a débuté son existence commerciale en étant tout d’abord une boulangerie. Puis un lieu de restauration rapide/salon de thé tenu successivement par deux gérantes différentes. La première avait su en faire un lieu de rencontre où pendant 5 ans, les habitants venaient tout autant consommer que papoter dans ce coin du quartier plutôt pauvre en commerces de proximité. Rien à voir, en effet, avec la diversité de la rue Notre-Dame, du cours Portal ou même de la place Avisseau.
Pour la seconde, from Paris to the Chartrons, l’aventure ne durera qu’un an. Le temps qu’il faut pour perdre ce qui avait été tissé. Jusqu’à ce que depuis fin avril, avec Dis Bonjour à la Dame, un espace de petite restauration, sur place ou à emporter, qui respire d’entrée la convivialité, Martine Peroneille entre en lice. C’est Craft & Co, alias Carole Redero, sa voisine de la rue du Faubourg des Arts qui m’en a parlé. Laissez-moi vous la présenter!

Dis Bonjour à la Dame, un projet de nouvelle v(o)ie

Bordelaise née à Caudéran il y a 54 ans, Martine Peroneille travaille depuis qu’elle a 22 ans. On peut même dire qu’elle a eu plusieurs vies. La plus longue dans l’exploitation des mines de nickel qui la feront s’installer en Nouvelle Calédonie, en Australie ou en Nouvelle Zélande. La seconde, de retour au pays, dans la gestion d’écuries de chevaux de course et la dernière dans le BTP.

Si je vous parle de ça, c’est parce que Martine, suite à une prise de conscience liée à une ambiance professionnelle délétère, a osé opérer dans sa vie, un virage à 180 °.

Le faire à l’âge où on vous pousse plutôt vers la sortie, et qui plus est quand on est une femme (on appelle ça la double peine), mérite à mon sens d’être mentionné. Il faut dire que notre hardie quinqua et Very Intéressante Personne de la vie quotidienne comme je les aime, a de qui tenir.

Sa grand-mère maternelle, du haut de ses 106 ans, a durant toute son existence fait preuve d’un sacré tempérament. Ce que pourront dire à leur tour les enfants (22 et 24 ans) de leur mère, qui sans fonds propres, en partant de zéro, a entrepris de créer l’environnement qui lui convient, mélange d’espace, de lumière et de chaleur humaine dont la porte est toujours ouverte.

Des bons produits, des petits plats et des desserts du jour faits avec amour

Dis Bonjour à la Dame propose dès 7h00 du matin des p’tits déj, car pour Martine (qui se lève tous les jours à 5h, sauf le dimanche, à 6h… gloups !)  l’idée initiale de son projet est partie de là :

« Pour moi, le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Je trouve ce moment où on se retrouve avant le travail essentiel ».

  • Boisson chaude
  • ViennoiserieLes formules et les tarifs plats du jour pour faire une pause aux Chartrons chez Dis Bonjour à la Dame
  • Jus d’orange frais

tel est pour, à partir de 4€ le contenu de ce premier temps de la journée.

Puis à midi, DBD propose une formule plat du jour à partir de 11,50€ avec :

  • Un plat frais différent chaque jour avec cuisine du marché : sauté de porc provençal, jambon braisé, carry de porc, rougail de saucisses, gaspaccio…
  • Dessert
  • Boisson

Une formule déjeuner à partir de 8,50€ avec :

  • Snacking
  • Dessert
  • Boisson

Bonjour Madame, je voudrais des bonbons !

Une autre spécificité de Dis Bonjour à la Dame contribuant à fortement gonfler son capital sympathie  est d’avoir… un comptoir à bonbons.

Et là, je peux vous le dire, Martine en fait des heureux !

Située entre deux écoles élémentaires et un collège, ils sont nombreux à s’arrêter avant la classe ou à l’heure de la sortie les yeux brillants de convoitise. Ils en oublient même leur trottinette ou leur cahier de liaison, que Martine, telle une mère attentionnée leur garde jusqu’à ce qu’ils les récupèrent.

L’attractivité qu’exerce ces sucreries chimiques et colorées au goût de reviens-y  a toujours été et demeure étonnante. Rappelez vous, ami(e)s lecteurs/trices babyboomers, les roudoudous, les boules de coco, les colliers et les mistrals gagnants…

Et Martine de rassembler patiemment ce qu’on lui  demande en le montrant du doigt et de compter les pièces jaunes, voire plus, que lui tendent les parents ou les écoliers venus tous seuls ou à plusieurs s’approvisionner.

Bonbons Dis bonjour à la dame nouveau lieu de vie cours Balguerie aux Chartrons
Martine Peroneille, marchande de bonbons  en passe de devenir l’idole des enfants du quartier

Déco colorée et coin épicerie

Mais ce n’est pas tout ! Martine a entrepris le développement progressif d’une partie épicerie fine. Un corner qui propose actuellement des produits locaux et artisanaux comme la bière Mira, brassée à la Teste-de-Buch, du pâté basque et des sirops.

Elle y propose également les goodies des Chrotomis, petits personnages pleins d’humour et de poésie créés par Stéphanie Tréma, une jeune graphiste. Des paniers et des sacs confectionnés à partir de maille à casier (initialement destinée à fabriquer les poches ostréïcoles pour les huitres) devraient très bientôt venir leur tenir compagnie.

Les murs des 60 m2 dont elle a gardé le violet (pas forcément sa tasse de thé) en attendant de les repeindre aux couleurs chaudes qu’elle affectionne, sont décorés des tableaux de l’atelier libre de peinture « Lezard créatif » qu’elle fréquente, entourée de passionnés comme elle, de 15 à 80 ans. Mention spéciale au Bowie multicolore en acrylique qui illumine les lieux en attendant qu’un autre tableau vienne prendre sa place.

 Biere, pate, sirop, goodies, tout est local et artisanal chezDBD

Projets de rentrée

Le temps de trouver ses marques, notre nouvelle actrice du quartier va laisser passer l’été, puis envisage de faire des brunchs, un dimanche par mois. Au début sur invitation auprès des familles et des étudiants qui se lèvent tard, histoire d’avoir une idée maitrisée des quantités à préparer.

Elle a aussi envie, une fois par semaine d’ouvrir jusqu’à 21h pour des soirées privées (repas d’entreprise, anniversaire…) dont l’offre serait en phase avec sa structure légère : huîtres, tapas, vin…

Aujourd’hui, les personnes âgées qui (re)viennent boire leur café et les gens qui travaillent dans les environs savent qu’ils seront reçus  avec attention et prévenance. Dis Bonjour à la Dame va redevenir un lieu créateur de lien où on peut même travailler sur son ordi devant une tasse de thé puisqu’il y a la wifi ou donner un rendez-vous pro, chose que je pratique couramment en serial blogueuse nomade que je suis.

Tout comme réellement  ravie je suis de ce nouveau lieu de vie à deux pas de chez moi. Un lieu qui, last but not least, fait partie des commerces qui ont adhéré à Too Good To Go, l’appli qui permet d’éviter la poubelle aux invendus du jour et d’en faire profiter à prix réduits les habitants du quartier. Double effet kiss cool qui réduit activement le gaspillage alimentaire tout en percevant une source de revenu complémentaire.

Bravo, bienvenue et bien le bonjour Madame Peroneille !

 

 

Dis Bonjour à la Dame
37-39 cours Balguerie-Stuttenberg
33300 Bordeaux
05 57 87 05 17
Horaires : 07:00 – 14:30, 15:30 – 18:30

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire