Serial Blogueuse

Chez MAISON BRÉMOND, depuis 1830, tout est bon

Tout le monde connait les calissons d’Aix. Vous savez, ce mélange de melons confits et d’amandes de Provence posé sur une feuille de pain azyme recouvert d’une fine couche de glaçage royal.  Cette confiserie à haut pouvoir addictif qui fait que quand vous avez commencé à en manger un, vous avez envie de manger la boite.
Son origine remonterait à 1454, dans la ville d’Aix-en-Provence. Au cours d’un repas célébrant les noces du Roi René avec Jeanne de Laval, le confiseur de la cour l’aurait inventée. Et la reine, réputée peu gracieuse, l’aurait appréciée au point d’esquisser un sourire.
Son nom viendrait de l’occitan « canissoun », une forme sur laquelle les pâtissiers déposaient leurs gâteaux. Quant au losange du calisson, il représenterait le berceau de l’enfant Jésus.
Aujourd’hui encore, au début du mois de septembre, en l’église Saint-Jean-de-Malte d’Aix-en-Provence, a lieu la bénédiction des calissons.
Toujours fabriqué de manière artisanale, le calisson d’Aix est soumis à une IGP (Indication Géographique Protégée),  une appellation dont jouit la Maison Brémond, héroïne ensoleillée de cet article qui va vous faire saliver.

Les Confiseries fabriquées à Aix en Provence que l'on retrouve Maison Brémond à Bordeaux.
Les Calissons d’Aix, spécialité de la Maison Brémond depuis 1830.

Maison Bremond, une histoire qui commence en 1830

C’est au début du XIXe siècle, à Aix en Provence, que la famille Brémond installe son atelier de Confiseur. La Maison Brémond est alors une des grandes maisons qui font le commerce des amandes. Elle fabrique non seulement les fameux calissons d’Aix, mais aussi des confiseries et propose une offre d’épicerie fine enrichie de denrées rares à l’époque telles que des épices et du café.

De père en fils, la MAISON BREMOND a toujours sélectionné rigoureusement ses matières premières auprès des meilleurs producteurs pour proposer de vrais bons produits.
C’est Olivier Baussan  Fondateur de l’Occitane en Provence, d’Oliviers & Co et de l’Ecomusée l’Olivier en Haute-Provence qui, depuis 2015, à repris l’enseigne familiale.

Un entrepreneur, défenseur de la Provence. Un fils du pays fortement impliqué dans le développement de la lavande, de l’olivier et de l’amandier qui, à travers les entreprises qu’il a créées ou rachetées, cherche invariablement à valoriser et soutenir un territoire dans le respect des savoirs-faire des femmes et des hommes qui perpétuent leurs traditions.

 

Huile d’olive Maison Brémond 1830, 100% made in Provence.

Maison Brémond Bordeaux, une histoire qui a commencé il y a un an

Si je vous parle de tout ça, c’est pour bien planter le décor. A travers l’histoire, mieux vous expliquer ce qui anime Mathilde Morin, responsable du magasin Maison Brémond 1830 Bordeaux, situé 50 rue des Remparts, depuis juillet 2016.
Une aventure entreprise avec Romain son mari, après des études de marketing à Aix en Provence.

Un peu du soleil de Provence à Bordeaux et le sourire en sus de Mathilde qui vous accueille 50, rue des Remparts.

Fidèle à la philosophie des fondateurs et de son successeur, Mathilde ne sélectionne que des produits hyper quali issus de regroupements de petits producteurs du Sud Ouest et du Sud Est de la France.

Dans une ambiance très épicerie ancienne où dominent le bois brut, le verre, le métal et les produits au packaging multicolore semblable à celui de l’Occitane, le tout bien rangé  dans des meubles d’apothicaire, sur des tables ou des panières en osier, on trouve :

  • Terrines
  • Tapenades
  • Miels
  • Huile d’olive
  • Vinaigres parfumés
  • Condiments
  • Foie gras
  • Confiseries
  • Produits à la truffe…..
United Colors of Maison Brémond 1830.

Elle goûte tout, trie sur le volet et fait goûter. J’ai eu l’occasion de le faire lors d’une soirée chez Pompon où la Maison Bremond assurait le buffet…  je peux vous dire que c’était fameux !

L’huile d’olive, produit phare de la Maison Brémond, est issue de petits moulins de Provence. Les parfumées aux agrumes par exemple le sont par macération et sont exemptes d’arômes artificiels. Un petit producteur d’Aubagne parfume son vinaigre à la mandarine, au clou de girofle ou à la pulpe d’ail (mon gros kiff !).

La Maison Brémond est aussi attachée à la qualité de ses produits, qu’elle l’est à bien rémunérer ceux qui les fabriquent.

 

Des produits de qualité fabriqués par des producteurs respectés.

Vous l’aurez compris, ce lieu est une mine pour enchanter, ensoleiller et parfumer sa cuisine, ses salades, ses pâtes et ses apéritifs. Les touristes d’ailleurs ne s’y trompent pas, qui composent 60% du chiffre d’affaires du magasin.

Tout comme, en cette course frénétique aux cadeaux qui vient de commencer, il est idéal pour composer de jolies boites et des panières à offrir. Résultat esthétique et gustatif  assuré, avec des coffrets cadeau sur mesure à partir de 15€.

Personnellement, je vous parlerai de la crème d’amande du Plateau de Valensole, encore plus addictive qu’une certaine pâte à tartiner, sauf que dedans il n’y a pas une once d’huile de palme.

Le petit Jésus en culotte de velours, comme disait ma grand-mère !

Moi qui ne suis pas du tout sucre, j’ai, en trois coups de cuillère à pot, succombé palais et âme.

Des produits de qualité joliment présentés.

Allez n’hésitez pas à découvrir cette super adresse ! Mathilde et Romain vous y attendent pour vous conseiller. Ce qu’ils feront même le dimanche, et cela dès demain, jusqu’à la fin de l’année.

Mathilde vous accueille tous les jours de la semaine, et même le dimanche, avec le sourire en prime.

https://www.instagram.com/maison_bremond_1830_bordeaux/

 

A propos de l'auteur

Isabelle Camus

Serial blogueuse, anglophile bio & bike addict, écolo geek & digital granny de la génération X. Lady gaga de chats et tout particulièrement de Clifton, son rouquin taquin et câlin de félin.

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire