Serial Blogueuse What a biotiful world

HAPPY EARTH NOW ! L’asso qui va vous faire devenir VEGAN

Hier soir j’ai assisté à la conférence de Guillaume Corpard que j’avais annoncée, ici-même, pour battre le tam tam, motivée par la punch line de son asso Happy Earth NOW : Un Cri pour la Terre, en finir avec l’Âge Bête.

Je ne sais pas si c’est ça, en tout cas j’aime à croire que mon article et sa diffusion tous azimuts auront contribué à faire que l’Athénée était plein (malgré l’entrée payante) d’un public composé majoritairement de jeunes. Assemblée homogène de filles et de garçons venus écouter… et voir… ce qu’implique le fait de manger de la viande.

Happy Earth Now l'asso au profit des animaux, de la planète et des humains
Il est pas beau mon T-shirt Happy Earth Now en Coton Bio, encre végan et garantie FAIRWEAR foundation ?

Happy Earth NOW, une vision pédagogique et globale

Au programme, plusieurs heures non clivantes sur l’amour et l’intelligence dont il va falloir faire preuve pour effectuer le changement radical que notre rapport aux animaux ET à l’espèce humaine exige pour sortir du pire dans lequel nous sommes englués.

Victor Hugo aurait dit :

L’enfer n’existe pas pour les animaux, ils y sont déjà.

Et nous aussi à l’écoute et à la vue de l’illustration PowerPoint de cette insoutenable réalité.

Ps : Heu oui, le point violet qui sortait en courant pour aller pleurer dans le hall d’entrée pendant les vidéos c’était moi…

Rassurant cependant de voir l’Athénée rempli de jeunes et de moins jeunes, flexitariens, végétariens, vegans ou en passe de le devenir. En tout cas désireux d’en savoir plus sur l’impact de l’alimentation vis à vis de l’espèce animale, la planète et notre santé.

Succession d’images terribles (et encore il n’y avait pas de gore) et de mots tellement afligeants sur les cruelles conditions de vie (et de mort) de ceux qui finissent dans nos assiettes. Une situation que rien ne peut justifier, surtout quand on sait qu’aujourd’hui si on mangeait végétal, on pourrait :

  • stopper le massacre des animaux
  • économiser l’eau
  • nourrir l’humanité entière
  • réduire les gaz à effet de serre
  • limiter la pollution
  • permettre aux océans de se régénérer
  • cesser une grande partie de la déforestation
  • rationaliser nos ressources
  • supprimer des injustices sociales
  • redonner la santé aux gens

Bref SAUVER LA PLANÈTE et ÉVOLUER !

Du végétarisme au véganisme

Pourtant bien renseignée puisque végétarienne depuis plus de 20 ans, je ne pensais pas apprendre grand choses, ni évoluer dans ma position, convaincue que le bonheur est dans le bio, ce en quoi je me fourrais le doigt dans l’oeil profond :

Bio n’égale pas bien-être animal !

Et j’ai bien pris dans la face que manger du fromage et des oeufs, même organics, ne suffisait pas à ne pas contribuer au génocide des veaux et des poussins, ni à la maltraitance des vaches et des poules.

Attention, mon propos n’est pas de vouloir convaincre, il suffit juste que je le sois, comme le sont de plus en plus de sensibilisés, chacun à son niveau.

Car il ne sert à rien de vouloir imposer des faits ou culpabiliser. Certains vegans donnant juste envie de fuir en courant tellement leur agressivité est contre-productive. J’en ai fait les frais un jour sur facebook, accusée de n’être QUE végétarienne, et j’en frémis encore…

Par contre informer, quand on en a les moyens,  est un devoir ! Une nécessité  afin que tout le monde sache le prix que payent les bêtes, mais aussi les hommes (mettez vous une seconde dans l’ambiance de cris, de souffrance, de frayeur et de sang, lot quotidien  de ceux qui travaillent dans un abattoir), complices de cette course effrénée et cruelle, règles du jeu imposées par l’industrie agro-alimentaire. Un impératif pour balayer le déni et faire que chacun consomme vraiment en son âme et conscience.

Et pour toutes les interrogations et les doutes que vous pourriez avoir sur le véganisme, je ne peux que vous inviter ardemment à lire Un Cri pour la Terre ou à rencontrer Guillaume dans la tournée qu’il a entamée.

Il a toutes (ou presque) les réponses aux question qui lui sont posées.  Nourrir un chat irrémédiablement carnivore, restant pour lui une équation à résoudre.

Une vidéo pour illustrer notre part d’humanité

Voilà ! Après avoir beaucoup souffert sur mon siège hier soir (depuis toute petite je suis hyper sensible à  la cause animale), j’avais envie de partager ce qui suit avec vous.

Une COMPILATION de sauvetages d’animaux qui démontre que les êtres humains sont aussi capables du meilleur !

Un montage sur un texte et une musique de Guillaume Corpard,  qui est aussi chanteur, pour nous faire (re)croire en nous-mêmes !

Yes ! Happy Earth NOW & Let’s Spend the Day Like We Wanted !

A propos de l'auteur

Isabelle Camus

Serial blogueuse, anglophile bio, tea & bike addict, écolo geek & digital granny de la génération X. Lady gaga de chats et tout particulièrement de Clifton, son rouquin, taquin, câlin de félin.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

I Blog You

ISABELLE CAMUS (comme ALBERT) née un 13 juillet (comme SIMONE VEIL). Blogwoman 100% bio, le nez au vent et toujours à vélo, je me plie en quatre pour vous faire découvrir Bordeaux en mode Culture, Écologie, Quartiers et Cause des Femmes.
Pour en savoir davantage sur qui je suis, mes kiffs et mes coups de griffes, c’est par ici ☛…

Mon autre site pro 100% bio