Nilda Fernandez photographié par Valy D.
Jugeote

Adios Nilda Fernandez ! Artiste poète et libre, affranchi de l’industrie du disque

1992 Angers …. premier concert de Nilda Fernandez ! Et cette année 2 fois ♥️ !  Merci à vous pour ces gros moments d’émotion !

Ces mots postés il y a deux ans sur son profil FB, ce sont ceux de Valérie !

Valy D Photographie

Valy D. pour les intimes. Mais aussi pour tous ceux qui connaissent ses photos dont c’est la signature, à commencer par toi, qui suit ce blog, ou celui de Jugeote avant.

Car elle en a couvert des événements dans sa vie ! Pour la plupart des concerts et des festivals. Dont un joli paquet pour ce qui est devenu la rubrique culture de Serial Blogueuse. Son truc à elle étant plutôt les petites salles, celles des groupes émergents, comme le furent les Dätcha Mandala, et les festivals de rock à taille humaine, même si les gros concerts ne lui font pas peur, et encore moins ceux avec Julien Doré dont elle est, comme vous pourrez le constater, une fan invétérée !

À l’article sur Nilda Fernandez que nous n’aurons jamais fait

Fan de Nilda Fernandez elle l’était aussi.  Apprendre brutalement aujourd’hui que l’artiste franco-espagnol est mort d’une crise cardiaque à l’âge de 61 ans, nous rappelle tristement que nous n’avions jamais rédigé, par manque de temps, l’article qui aurait du succéder à son concert fin 2016, donné à l’Accordeur : ce lieu 100% associatif dédié aux musiques actuelles, situé à Saint-Denis de Pile, dans le Libournais.

Valy y était, et en avait ramené quelques clichés. Ce sera notre hommage à celui qui, voulant « préserver sa liberté de pondre », avait tourné le dos à l’industrie du disque. Celui que je n’ai jamais vu en concert, mais dont j’adorais « Madrid, Madrid » (1987), et puis plus tard  « Nos fiançailles » et « Mes yeux dans ton regard », extraits de l’album qui porte son nom.

Celui dont j’ai découvert aujourd’hui qu’il était ami avec les Romanes, les créateurs du dernier cirque tzigane du monde. Un cirque bohème sans lion, ni tigre, ni éléphant (juste une chèvre et un chien pour un numéro de 5 minutes !) où règnent un joyeux bazar, la simplicité, la sensualité, l’esprit de famille, la poésie (toujours), des numéros prenants, attendrissants et une musique balkanique omniprésente.

Pas étonnant de la part de celui  qui, en 1991 était parti en tournée en roulotte pendant deux mois entre Barcelone et Paris. Puis, plus tard en Russie où il vivra 5 ans.

Celui dont je vous invite à (ré)écouter le Madrid, Madrid pendant que vous découvrez les photos de Valy.

Je te souhaite de belles funérailles Nilda !

Nilda Fernandez à L’Accordeur – Décembre 2016 –

À propos de l'auteur

Isabelle Camus

Blogueuse en série, obsédée textuelle anglophile, bio, tea & bike addict, écolo geek & digital granny de la génération X. Lady gaga de chats, elle partage sa vie avec Clifton, son rouquin, câlin, taquin de félin.

Ajouter un commentaire

Laisse un commentaire ! Le dieu des blogueuses en série te le rendra !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

I Blog You

Serial Blogueuse Chartrons BordeauxIsabelle Camus (comme Albert) née un 13 juillet (comme Simone Veil). Blogueuse en série éclectique, obsédée textuelle assumée, vélo reporter rébiolutionnaire, je me plie en quatre pour te faire découvrir Bordeaux (mais pas que) en mode Culture, Écologie, Quartiers et Cause des Femmes.
Pour en savoir davantage sur qui je suis, mes kiffs et mes coups de griffes, c’est par ici ☛…

La Référence BIO, mon autre site pro super bien, parce que…

La référence bio l'autre site de Serial blogueuse