Ruben work in progress
© Romain Cabirol
Chartrons' place to be

L’artiste mexicain Ruben Carrasco ouvre la saison du M.U.R. de Bordeaux

Le M.U.R de Bordeaux fait sa rentrée ! Et c’est en écho à son exposition personnelle “NeoShamans”, visible jusqu’au 12/10 à la galerie Magnetic ArtLab, que l’artiste mexicain Ruben Carrasco a ouvert la saison 2019/2020.

Du 11 au 13 Septembre, si vous êtes passés par la place Paul et Jean-Paul Avisseau, vous avez pu suivre l’évolution de son oeuvre et photographier sa performance sur le mur de l’école Stendhal.

35 m2 dédiés depuis 2014, grâce à la passion et à la ténacité de Pierre H. Lecaroz, à la création contemporaine urbaine, aux graffeurs et à leurs oeuvres éphémères qui changent chaque mois.

Vous aurez ainsi pu discuter, comme je l’ai fait, avec celui dont la gentillesse, l’ouverture d’esprit, le talent et la démarche artistique m’ont conquise et dont, après Gonzalo Borondo, l’artiste espagnol qui a redonné vie au temple des Chartrons, j’ai décidé de vous parler.

Érase una vez, Ruben Carrasco

Ruben Carrasco est né et a grandi au Mexique. Initié dès son plus jeune âge par une mère férue d’art et d’artisanat (avec son père ce sera la littérature), il débute sa formation artistique lorsqu’il rejoint le Visual Arts Institute. Il a depuis poursuivi ses études à l’Université Anahuac à Cancun, toujours au Mexique, puis à l‘Université McGill et au Collège Dawson, à Montréal, au Canada.

Au cours de son expérience professionnelle, il a également travaillé comme tatoueur, scénographe, muraliste, photographe, graphiste et artiste numérique.

Globe trotteur, Ruben a vécu en Europe et aux USA travaillant et exposant dans divers pays.
Il est actuellement basé à Montréal où il a collaboré avec le consulat général du Mexique en tant que membre du jury du comité d’évaluation des expositions d’art pour “Espacio México“.

En outre, Ruben Carrasco a fondé le collectif d’artistes international “5 Wolves No Pigs” et a cofondé l’IPAF festival, un festival international de muralisme contemporain.

 

Une démarche artistique éco-responsable, globale et cohérente

Ruben est très sensibilisé à la cause environnementale et animale. Or cette inclination influe directement sur sa technique. En effet, soucieux de polluer le moins possible, il peint des murs monochromatiques. Essayant de réduire autant que faire se peut l’utilisation de matériel, il fait plus volontiers appel au pinceau qu’à la bombe aerosol. Comme il me l’a confié :

“Je trouve cela plus écologique et en plus c’est pratique”.

La seule touche de couleur de son renard réaliste, seront deux petits oiseaux subtilement disposés de part et d’autre de la fresque. L’un dedans, et l’autre hors-cadre. Dessiné au ras du sol, ce dernier est destiné à rester et à ne pas être recouvert pour la prochaine oeuvre, comme c’est le jeu du M.U.R.

La touche de couleur de Ruben Carrasco
L’oiseau à la barrette ©Isabelle Camus.

 

Une inauguration sous le signe du soleil et de la convivialité

Le 13 septembre avait lieu l’inauguration de la 48 ème édition. Un événement qui, comme d’habitude, a réuni autant les gens du quartier que les amateurs de street art. Les enfants et leurs parents. Les voisins et les enseignants. Des photographes et des vidéastes. Et même une maman correspondante du journal Sud Ouest et une serial blogueuse qui l’a été (sourire et souvenir).

Bientôt dans Sud Ouest
ITW in progress avec Anne Cottereau ©Romain Cabirol.

L’occasion de se retrouver et de partager un moment de convivialité autour d’une oeuvre, d’un artiste et d’un verre. Avec en plus, cette fois-ci, Xunorus, un guitariste argentin et des amis mexicains réunis par Ivan Torres, journaliste dans une autre vie, artiste peintre lui aussi, que je connais depuis des années et qui me fait l’amitié de me suivre.

Un artiste mexicain et une blogueuse chartronnaise
Ivan Torres, fidèle serial blogueuse follower ©Romain Cabirol.
Cantata Cumbia à la guitare ©Romain Rabirol.

Les enfants vont visiblement apprécier ce renard endormi entouré d’arbres coupés. Une allusion à la nature qu’il faut protéger et qui pendant tout un mois va leur tenir compagnie. Quant à moi, je suis heureuse de l’avoir immortalisé en photo, comme un symbole de ma nouvelle rubrique BestiÈre (l’ère des bêtes), dans le menu Animots de mon blog, où beaucoup d’oeuvres de Ruben pourraient figurer.

Dis Ruben, dessine-moi un renard
©Romain Cabirol.

Des oeuvres que vous pouvez retrouver sur les réseaux sociaux et le site d’un artiste qui, quand j’ai choisi les mots, a choisi l’art pour faire bouger les lignes.

Hasta luego Ruben ! Dès mercredi, je vais voir ton expo !

Facebook : https://www.facebook.com/rubencarrasco.art/
Instagram : https://www.instagram.com/rubencarrascoart/
Site internet : https://www.rubencarrascoart.com/

▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

Modulable, Urbain, Réactif

L’association Pôle Magnetic présente le M.U.R. de Bordeaux, un espace d’expression artistique dans le texte urbain insufflant dans la ville un regard esthétique, poétique et culturel.

De septembre à juin, figures emblématiques et jeunes talents habillent d’un supplément d’âme ce tableau mural de 35m² avec des créations originales et éphémères, empruntant à l’affichage publicitaire son format et ses rituels.

Passerelle entre un quartier et une démarche artistique, ces rassemblements périodiques a pour vocation de faire découvrir toutes les nuances de l’Art Urbain au plus grand nombre par des performances « In Situ » et de formation ou de sensibilisation aux techniques de réalisation.

Acryliques, encres, aérosols, collage sont autant d’incarnations qui donnent vie à ce lieu aux allures de musée à ciel ouvert.

▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

ACCÈS :
🚎 Tram B : arrêt Chartrons ou Cours du Médoc
🚲 VCub : station Chartrons
🚌 Bus 4 : arrêt Gaussen

▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄

Facebook : https://www.facebook.com/lemurdebordeaux
Tumblr : http://lemurdebordeaux.tumblr.com/
Twitter : https://twitter.com/PoleMagnetic
Instagram : https://www.instagram.com/plmgntc/

Cette initiative est soutenue par Bordeaux Métropole et le fabricant de peinture Unikalo.

À propos de l'auteur

Isabelle Camus

Blogueuse en série, obsédée textuelle anglophile, bio, tea & bike addict, écolo geek & digital granny de la génération X. Lady gaga de chats, elle partage sa vie avec Clifton, son rouquin, câlin, taquin de félin.

Commentaires

Laisse un commentaire ! Le dieu des blogueuses en série te le rendra !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

I Blog You

Serial Blogueuse Chartrons BordeauxIsabelle Camus (comme Albert) née un 13 juillet (comme Simone Veil). Blogueuse en série éclectique, obsédée textuelle assumée, vélo reporter rébiolutionnaire, à la pointe de mon stylo, je me plie en quatre pour te faire découvrir Bordeaux (mais pas que) en mode Culture, Écologie, Quartiers, Cause des Femmes, V.I.P. aka Very Intéressantes Personnes et Animots.
Pour en savoir davantage sur qui je suis, mes kiffs et mes coups de griffes, c’est par ici ☛…

La Référence BIO, mon autre site pro super bien, parce que…

La référence bio l'autre site de Serial blogueuse