la maison en a paye ses tutoriels
What a biotiful world

La Maison en A lance sa chaîne de tutoriels pour apprendre à construire sa maison simple, belle et pas chère !

  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

C’est en 2013 que débute le projet fou d’Elizabeth Faure : construire sa propre maison de manière simple et pas chère. Lorsque Morgane Launay, photographe et réalisatrice, entend parler de cette initiative, elle n’hésite pas et s’investit immédiatement dans l’aventure. “La Maison en A”, que Serial Blogueuse suit depuis sa genèse, voit le jour.  Une année passe, de la sueur et des larmes coulent, mais le rêve d’Elizabeth a pris forme. Une épopée exceptionnelle retranscrite à travers le film de Morgane, qui sera diffusé lors d’une tournée d’une trentaine de dates, en France et en Europe, avant d’être publiée gratuitement sur Youtube.

Elisabeth et Hugh dans la piscine
Après l’effort, le réconfort pour Elizabeth Faure et son fidèle ami anglais, Hugh, qui l’a beaucoup aidée.

Il était une fois “La maison en A” : épisode 2

Mais l’aventure ne se termine pas au bout de ces deux années de tournée. L’histoire insolite de ce projet est relayée à travers plusieurs reportages, et la visibilité d’Elizabeth et Morgane ne cesse d’augmenter. Les gens découvrent un projet innovant et économique et l’envie de créer sa propre “Maison en A” grandit au creux de nombreux esprits. Plus de 200 projets similaires ont été dénombrés en avril 2021 et le nombre de messages adressés aux deux femmes n’a, lui non plus, pas diminué. Face à cette situation inédite, une nouvelle idée germe dans les têtes de la petite équipe : Et pourquoi pas une chaîne de tutoriels ? Ou comment répondre aux questions individuelles tout en s’adressant au plus grand nombre.

Des vidéos tutoriels construites pour vous

“Tout le monde peut le faire !”

Voilà l’idée principale de ce nouveau projet. Quand Elizabeth et Morgane ont réalisé l’impact de leur collaboration, elles ont décidé de continuer à mettre leurs compétences en commun afin d’aider ceux et celles qui souhaitent, à leur tour, construire la maison de leurs rêves à moindre coût. Face à l’abondance de questions venues des quatre coins du pays, mais également du Québec, des États-Unis ou encore de Guyane, les deux jeunes femmes étaient dans l’incapacité de répondre à chaque requête. La nécessité de trouver une solution n’était donc plus une option. Et c’est à partir de là que l’idée de “vidéos tutoriels” est née.

la charpente de la maison en a
Un “A” plus que visible !

Ces vidéos, en accès libre, ont pour objectif de répondre aux nombreuses interrogations que peuvent rencontrer les futurs constructeurs. Au fil de chaque épisode, elles vont aborder les différents aspects du projet, de son élaboration théorique à la mise en pratique sur le chantier. Pour être les plus pertinentes possible, Elizabeth et Morgane invitent tous ceux qui ont besoin de conseils à s’exprimer à travers un questionnaire. Celui-ci permettant, non seulement de poser les questions qui concernent chaque situation, mais également de permettre à l’équipe d’avoir un ordre d’idée sur l’impact et le potentiel de cette enquête.

La solidarité : le maître-mot de la continuité de “La Maison en A”

Si ce projet semble un nouveau tremplin pour l’aventure de “La Maison en A”, son existence repose sur la solidarité de chacun. En effet, comme beaucoup d’initiatives, un financement est nécessaire. Pour que ce système de vidéos “tutoriels” puisse se pérenniser,  Elizabeth et Morgane ont besoin de récolter 60.000 euros au total.

Pe
Petite pause bien méritée !

Dans un premier temps, et pour lancer le projet, un minimum de 20.000 euros est nécessaire. Cette première somme permettrait de couvrir les frais de réalisation, de mixage, de matériel vidéo, mais également les frais de déplacement, de reconstitution de chantier et ou encore de maquettes. Pour ce faire, l’aide de chacun·e est primordiale. C’est pourquoi un financement participatif a été mis en place. Par ce biais, l’équipe espère pouvoir récupérer la somme nécessaire, voire au-delà, afin de continuer cette aventure et, qui sait, pouvoir l’amener jusqu’à la création d’un manuel papier !

Un système gagnant-gagnant

Grâce à ce dispositif, le projet pourra prendre de l’ampleur au rythme des donations. Mais les contributeurs ne sont pas laissés en reste. Il est possible de faire un don simple, mais il existe également un système de contrepartie. TA-DA ! Et oui, vous donnez, et en plus, en retour, vous recevez.

De quoi vous motiver davantage à soutenir ce nouveau projet. Chaque contrepartie est à hauteur du don que vous effectuerez. Donnant-donnant au final ! Si les deux femmes comptent sur votre participation, elles ont également le soutien de groupes tels que ENGIE, qui ont contribué à l’initiative via une donation de 2000 euros. Et si aujourd’hui le projet a atteint 27% de son objectif, il vous reste un peu plus d’une trentaine de jours pour poser votre pierre à l’édifice. Vos dons peuvent être effectuées sur la plateforme “ulule” dédiée au projet.

financement participatif ulule

Aidez les à construire votre maison

Pour en apprendre davantage, vous avez la possibilité de vous rendre sur le site du projet mais également de suivre l’aventure via les réseaux sociaux : Instagram, Facebook ou encore Youtube.

Votre implication compte vraiment pour soutenir ce projet économique et innovant. Plus vous partagez, plus vous donnez de chance à Elizabeth et Morgane de réussir à faire vivre “La Maison en A” et de concrétiser le souhait de tous ceux qui veulent construire leur propre maison “simple, belle et pas chère”. Faire vivre ce projet, c’est le rêve d’Elizabeth :

” Franchement l’architecture pour moi, dès le départ, c’est vraiment de montrer aux gens qu’on peut être pauvre, mais qu’on n’est pas obligé de vivre dans la misère. On peut s’en sortir. On peut se battre.”

 

 


  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

À propos de l'auteur

Pauline Lawruk

Étudiante à l'Institut Européen de Journalisme (IEJ) de Strasbourg, mais liée par le cœur aux rues de Bordeaux, je viens dégainer ma plume, le temps d'un stage pour traiter de sujets en série.

Ajouter un commentaire

Laisse un commentaire ! Le dieu des blogueuses en série te le rendra !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Souscrire à la serial newsletter

I Blog You

Isabelle Camus (comme Albert).
Née un 13 juillet (comme Simone Veil).
Blogueuse en série éclectique.
Storyteller chevronnée et vélo reporterre aguerrie. À la force de mes mollets et à la pointe de mon stylo, je m’applique à mettre en lumière avec style et sens, sans vendre mon âme aux algorithmes, tout en caressant le SEO dans le sens du poil, celles et ceux qui font bouger les lignes.
C’est ainsi qu’au fil de mes rubriques et de mes partis pris, je parle :
Lifestyle – Culture – Écologie – Vie de quartier – Cause des femmes – Bien-être animal –
Le tout 100% made in Bordeaux, la ville où en 1960 je suis née, que je n’ai jamais quittée et que j’ai vue évoluer.
Pour en savoir davantage sur qui je suis, mes kiffs et mes coups de griffes, c’est par ici […]

Ma boutique en ligne