Serial Blogueuse

Letter in Love, le site de rencontre où l’on prend sa plume pour se connecter

  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Je vais vous faire un aveu, jamais je ne suis allée sur un site de rencontre. Véridique ! En ces temps de speed dating et (paradoxalement) d’ultra moderne solitude, où les relations amoureuses se nouent de manière largement répandue sur l’écran de son ordi, de sa tablette ou de son téléphone, et ce toutes générations confondues, jamais je ne me suis inscrite nulle part pour “adopter un mec”.
Pourtant, quand Stéphane Guivy m’a contactée afin de me présenter Letter in Love, le site de rencontre au concept différent qu’il a imaginé, j’ai tout de suite dit oui !
Un intérêt aussi bien favorisé par l’utilisation de l’épistolaire (normal pour une blogueuse en série obsédée textuelle !) que par le graphisme du site, qui doit beaucoup à l’ambiance Ma sorcière bien-aimée (version années 60), créée par Daphnée Bernon.

Le site où on écrit de vraies lettres

Letter in Love, le site de rencontre qui ose être à contre-courant

Dans ce monde de plus en plus speed où l’on envoie plus de 3000 sms par personne et par an, et où il suffit de 10 minutes pour s’inscrire sur un site de rencontre, remplir son profil, et envoyer 50 « charmes », Letter In Love propose une alternative au “emballé, c’est pesé” !

Exit le speed dating et vive la slow rencontre

Letter In Love, le site de rencontre, tant amicale qu’amoureuse, a choisi de mettre la pédale douce sur l’instantanéité. Ici point de précipitation ! La frénésie n’est pas de mise.

Avec Letter in Love, dont le nom : “Lettre d’Amour” in french, est déjà une invitation qui flatte l’imaginaire, on (ré)apprend l’attente charmante en écrivant de vraies lettres qui seront imprimées, puis envoyées aux destinataires.

À quel besoin répond Letter in Love ?

Parce que tout le monde n’est pas dans le zapping relationnel ou en est revenu (j’en connais plein), Letter in Love propose de redécouvrir le bonheur de prendre du temps pour l’autre, de se donner la peine de coucher des mots sur le papier.

Ahhh ! Ouvrir sa boite au lettres pour y découvrir une réponse que l’on décachète fébrile. Ou alors que l’on  ne dévore pas instantanément, mais que l’on conserve précieusement pour la lire, plus tard, au calme. Avouez que c’est autrement excitant !

Découvrir une écriture, des phrases qui parlent mieux que des sms envoyés à la hâte et souvent dans un style qui laisse à désirer. Cet effort d’écriture qu’il faut fournir pour séduire son partenaire potentiel repousse non seulement le sexe vite expédié, mais aussi les personnes mal intentionnées.

Une lettre qui veut captiver, se rédige avec attention, elle demande de la réflexion et du temps.

Letter in Love story

Le créateur du site de rencontre Letter in LoveNé en 2019, le projet de Letter in Love a pris son élan en décembre 2020, sous l’impulsion du bordelais Stéphane Guivy (bordorico !).

Un créatif autodidacte, fier de son BEP d’électronique, devenu ingénieur informatique et directeur de projet et de systèmes d’information qui a fait la route du Rhum en 2002 et finira 2ème derrière Ellen Macarthur.
Un grand sportif qui a construit son avion, un Gaz’aile classe A diesel, après avoir acheté les plans à son constructeur, Serge Pennec.

Mais après un divorce, Stéphane Guivy, qui a envie de refaire sa vie et recherche “l’âme soeur”, se lasse vite des sites uniformes et calibrés sous le même schéma : rapidité, consommation, zapping.

Du coup, faisant sienne l’expression : on n’est jamais mieux servi que par soi-même, entreprend-il de développer lui-même son propre site de rencontre.

Faire rimer informatique avec romantique

J’ai senti la pertinence de créer Letter in Love en tombant sur l’article d’un journal américain traduit dans un journal français. Suite à un problème rencontré par une jeune femme, beaucoup de gens, plein d’empathie, ont correspondu avec elle. Et puis personnellement, non seulement je suis timide et j’ai du mal à aller à la rencontre des autres, mais je n’aimais pas la forme des sites habituels.

Plaisir d’échanger, de prendre le temps pour rencontrer une personne. Le temps de l’écriture, de l’attente du courrier, le temps de la réflexion pour répondre, c’est un chouette concept, non ?

Logo Letter in Love Le plaisir du courrier pour se connecter

Et ce n’est pas l’étude faite auprès d’un cercle assez large et le retour de blogueurs·ses qui dira le contraire !

Les échanges avec une communauté d’influenceurs·ses ont été enthousiastes face à l’alternative à la frénésie du “consommer-vite” qui invite à prendre le temps en créant la slow rencontre.

S'écrire pour mieux se découvrir avec Letter in Love

Le mode d’échange de Letter in Love ?  Le courrier

Letter in Love donne à l’utilisateur·trice une alternative à la rencontre comme elle est établie de nos jours.
C’est une offre qui va complètement à contre-courant de notre époque surconsommatrice de tout… même des relations.

Letter in Love, c’est un site sécurisé et certifié (letterinlove.com) et un blog (letterinlove.fr) bourré de conseils, qui rendent leurs lettres de noblesse à l’amour et font renouer avec le plaisir d’écrire pour nouer des relations vraies et bienveillantes, qu’elles soient amoureuses ou amicales !

Ce qui explique qu’il n’y a pas d’appli. Tapoter son téléphone ne fait pas partie du scénario !

Letter in Love juste Un site internet

Innovant et sécurisé, Letter in Love, comment ça marche ?

Tout d’abord, l’inscription est gratuite. Mais elle ne vous permet pas d’écrire de courrier. Direction la page ABONNEMENT.

Acheter des plumes et s'écrire de belles lettres d'amour ou d'amitiéEnfin abonné(e) : découvrez le profil qui vous correspond le mieux et, une fois votre adresse validée pour recevoir votre 1ère plume (l’unité de valeur) envoyez votre premie courrier. Bénéficiez du 1er mois d’abonnement GRATUIT et de votre première lettre OFFERTE. Il/Elle la recevra directement par la poste dans quelques jours à peine. Puis, pour continuer l’aventure, achetez des plumes.

Une lettre, qui comprend le papier, l’enveloppe,  le timbre et le suivi, coûte 4 €. Le suivi d’une lettre coûte cher. La Poste le fait payer de 1 à 1€50.

Pour Stéphane Guivy, cette démarche et ce choix s’inscrivent dans une qualité de vie différente :

C’est comme un couple qui prend les routes vicinales pour avoir le plaisir d’un circuit champêtre et qui s’arrête dans un petit resto.

Voili, voilà ! En attendant de t’inscrire et de prendre ta plus belle plume, je t’invite à regarder cette vidéo qui résume tout bien.

Ou si tu en as encore des questions, à te rendre sur l’aide en ligne du site Letter in Love.

FAQ Letter in love

Personnellement, tout cela m’a furieusement donné envie de me plonger dans la correspondance amoureuse d’Albert Camus (mon célèbre homonyme) avec la comédienne Maria Casarès. Amants passionnés et témoins de leur temps.

Un échange écrit enflammé et immense, fluvial, infini continuum amoureux au lyrisme et à l’érotisme absolus.

La correspondance enflammée d'Albert Camus et Maria Casares

De belles Letters in love inspirées et  inspirantes, nées de la frénésie épistolaire sur plusieurs années d’Albert Camus et  Maria Casarès, qui bien après la mort de son amant confiait  :

Quand on a aimé quelqu’un, on l’aime toujours; lorsqu’une fois, on n’a plus été seule, on ne l’est plus jamais.

Logo Letter in Love

 

 

 

Daphnée Bernon graphiste de Letter in Love

 

 

 

 

Publireportage Letter in Love


  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

À propos de l'auteur

Isabelle Camus

Blogueuse en série organic, books, tea & bike addict. Écolo geek & digital granny (oui, je suis un tantinet anglophile) de la génération X. Chats friendly, je partage ma vie avec Clifton, mon rouquin, câlin et taquin de félin.

Commentaires

Laisse un commentaire ! Le dieu des blogueuses en série te le rendra !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Un mot doux d’un jour pour devenir des mots d’amour de tous les jours ainsi pourrait se définir ce beau projet de Stéphane Guivy. Letter in love nous emmène un peu à une époque où l’art épistolaire était au service d’un amour qu’il soit exalté ou platonique mais où les belles lettres excellaient.
    Et puis comme nous le démontre Isabelle, Letter in love va à contre-courant des sites de rencontres devenus des produits de consommation sans saveur. Letter in love : une contre-culture pour les romantiques cherchant l’âme soeur.

    L’homme le plus heureux du monde est celui qui a trouvé le grand amour ( Dracula de Francis Ford Coppola ).

  • Voilà un projet qui donne envie de se replonger dans Les liaisons dangeureuses. Je partage votre avis Simon Eric, pour soigner ses maux d’amours, rien ne vaut le pouvoir des mots… !

Souscrire à la serial newsletter

I Blog You

Isabelle Camus (comme Albert).
Née un 13 juillet (comme Simone Veil).
Blogueuse en série éclectique.
Storyteller chevronnée et vélo reporterre aguerrie. À la force de mes mollets et à la pointe de mon stylo, je m’applique à mettre en lumière avec style et sens, sans vendre mon âme aux algorithmes, tout en caressant le SEO dans le sens du poil, celles et ceux qui font bouger les lignes.
C’est ainsi qu’au fil de mes rubriques et de mes partis pris, je parle :
Lifestyle – Culture – Écologie – Vie de quartier – Cause des femmes – Bien-être animal –
Le tout 100% made in Bordeaux, la ville où en 1960 je suis née, que je n’ai jamais quittée et que j’ai vue évoluer.
Pour en savoir davantage sur qui je suis, mes kiffs et mes coups de griffes, c’est par ici […]

Ma boutique en ligne