La brasserie de la cité du vin
Chartrons' place to be Serial Blogueuse

De Bordeaux à Singapour, LATITUDE 20, la brasserie de la CITÉ DU VIN se réinvente

Ce jeudi 24 mai, l’équipe de la brasserie Latitude 20, située au rez-de-chaussée de la Cité du vin, présentait sa nouvelle carte, imaginée par le prestigieux chef Frédéric Coiffé. Entre l’entrée et le dessert, le chef a voulu placer le vin au centre de ses menus. Proposant un voyage entre Bordeaux et le reste du monde, il nous explique en détail la nouvelle composition des plats de la brasserie/cave.

 

Latitude 20 la brasserie de la cite du vin à Bordeaux
Parce qu’une Serial Blogueuse ça se déplace sous toutes les latitudes.

Vous pensiez que manger ou boire un verre à la Cité du Vin était un plaisir luxurieux ? Et bien non. L’édifice situé non loin des Chartrons a pensé à une solution. Hormis le restaurant le 7, (situé au 7ème étage de l’édifice), vous trouverez un lieu méconnu des Bordelais, Latitude 20.

Au rez-de-chaussée (là où l’entrée est libre et gratuite), la brasserie avec terrasse se glisse timidement derrière la prestigieuse cave contemplée par de nombreux touristes. Frédéric Coiffé, passé par le podium des Bocuse d’Or 2010, vient ici présenter sa nouvelle carte élaborée en tant que consultant.

Frédéric Coifée chef consultant à la brasserie Latitude 20
Frédéric Coiffé, chef consultant à la brasserie Latitude 20

Une carte réinventée

Étonnement, c’est dans un petit marché de Singapour que le chef a imaginé la nouvelle gamme culinaire de la brasserie bordelaise. Désireux de dessiner une carte gustative du monde, il propose deux horizons de dégustation avec “les plats d’ici“ et “les plats d’ailleurs“.

L’Asie, l’Espagne, l’Italie d’un côté, Bordeaux de l’autre. C’est à la carte que le chef rivalise de créativité proposant également un plat végétarien pour ceux qui savent apprécier les bons vins sans bovins. Comptez aussi la présence de 15% de vins bio et de 5% en biodynamie parmi toutes les propositions !

végétarien carte altitude 20
Menu spécial vegan pour Isabelle Camus, Serial Blogueuse, qui a banni la viande de ses menus depuis plus de 20 ans.

Avec en moyenne, un menu aux alentours d’une vingtaine d’euros, la brasserie ne veut cependant pas se placer en rivale du restaurant le 7 où il faut compter en moyenne 50 euros par personne.

Un menu défini par les vins

L’élément inconnu de la carte repose dans les menus. Des menus mystère où en commandant simplement votre vin (au verre), les plats se mariant le mieux avec votre boisson vous serons servis. Blancs, rouges et liquoreux, de Bordeaux ou du reste du monde, c’est un voyage gustatif, les yeux fermés, qui est ainsi proposé par Frédéric Coiffé.

Deux ans après, l’heure du bilan

Latitude 20Deux ans après l’ouverture de la Cité du Vin, la brasserie Latitude 20 essaie de tirer son épingle du jeu en se réinventant.

Indépendante de la Cité du Vin, son équipe veut faire en sorte que les Bordelais s’approprient le lieu. Ouverte le midi uniquement, ce n’est pas sans peine que la brasserie totalise un chiffre d’affaire de 2,5 millions d’euros. Un équilibre fragile avec seulement 42 000 couverts servis dans l’année.

Par ailleurs, le point majeur de la brasserie repose également dans la cave donnant directement sur la salle.

Une cave qui cette année a réussi à vendre plus de 150 000 bouteilles. Avec ses 450 000 visiteurs, elle est devenue une étape à part entière dans la visite du bâtiment. Rassemblant une gamme de vins du monde de 70 nationalités différentes, Latitude 20 veut continuer son évolution vers l’international. C’est en proposant un voyage à travers les cinq continents que l’équipe de la brasserie veut charmer ceux qui sont encore timides, les Bordelais.

Serial Blogueuse à Latitude 20
Serial Blogueuse était présente pour la présentation de la nouvelle carte de la brasserie Latitude 20. Papilles et Pupille aussi !
Serial Blogueuse à la cité du vin
3 verres, une équipe, une Sérial Blogueuse et un Référence BIO à venir !

Photos © Romain Cabirol

Photo de une © Paul Bureau

A propos de l'auteur

Paul Bureau

Il est vrai que c’est dur d’être doué dans son domaine, mais ne l’est-ce pas encore plus de l’être dans celui des autres ? Passionné d’investigation et étudiant en journalisme à l’EFJ de Bordeaux, il se lance dans la course au blog, au bio, au biogging, mais pas que !!

1 Commentaire

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

I Blog You

ISABELLE CAMUS (comme ALBERT) née un 13 juillet (comme SIMONE VEIL). Blogwoman 100% bio, le nez au vent et toujours à vélo, je me plie en quatre pour vous faire découvrir Bordeaux en mode Culture, Écologie, Quartiers et Cause des Femmes.
Pour en savoir d’avantage sur qui je suis, mes kiffs et mes coups de griffes, c’est par ici ☛…

Mon autre site pro 100% bio