Festival Garorock Marmande
Jugeote

Une édition hivernale à Bordeaux pour le festival Garorock

Breaking news ! C’est Sud Ouest qui l’a dit, il va bientôt y avoir un festival Garorock à Bordeaux en hiver ! Après la plaine de la Filhole marmandaise, c’est le Parc des Expositions de Bordeaux Lac qui devrait accueillir un de nos festivals préférés.

Exit le soleil de plomb et les orages, la sueur et (souvent) la boue des mois de juin ou juillet qui donne à l’événement des allures de Woodstock, (poke Laura et Valy !). C’est en décembre, quand les bonnets et les écharpes vont remplacer les casquettes et les shorts, qu’est programmée cette nouvelle édition.

Les boues estivales du Festival Garorock

Racheté par le groupe Bolloré et Vivendi à l’automne dernier, Garorock, dont le succès, avec près de 160 000 festivaliers comptabilisés lors de la dernière édition du 27 au 30 juin dernier, ne se dément pas, semble vouloir devenir encore plus gros.

Pourtant il en a parcouru du chemin depuis mars 1997, ce petit festival devenu grand, qui fait de Marmande, ville du Lot-et-Garonne de 18 000 habitants, un rendez-vous incontournable.

Pole d’attraction d’un public de plus en plus éclectique, à l’image d’une programmation désormais élargie à la pop, à l’electro, au rap et à la techno, Garorock est aujourd’hui un des plus importants festivals français.

Garorock été comme hiver

Du coup, ce nouvel event viendra tenir compagnie au festival Garosnow, le petit frère qui s’invite dans les stations de ski pyrénéennes. Le premier festival itinérant de musique électronique en France qui a fêté, en janvier 2019, sa 7ème édition et dont le public est à 80 % étudiant.

Le petit frère de Garorock

Une nouvelle déclinaison hivernale à Bordeaux qui succèdera au festival Climax, du 5 au 8 Septembre, et se déroulera avant le festival Bordeaux Rock (15 ans cette année) en janvier 2020.

Comme on peut le constater, à Bordeaux, ça va être let’s the music play tout au long de l’année !

Même si du coup, on peut se demander si tout ceci n’est pas un peu beaucoup, et ne va pas impacter l’avenir du Garorock Festival de Marmande. L’esprit festif, bénévole et bon enfant d’origine, cédant le pas à un côté business de plus en plus marqué… et décrié.

Et vous, en attendant d’en savoir plus, vous en pensez quoi ?

Coucher de soleil sur la plaine de la Filhole

À propos de l'auteur

Isabelle Camus

Blogueuse en série, obsédée textuelle anglophile, bio, tea & bike addict, écolo geek & digital granny de la génération X. Lady gaga de chats, elle partage sa vie avec Clifton, son rouquin, câlin, taquin de félin.

Commentaires

Laisse un commentaire ! Le dieu des blogueuses en série te le rendra !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Après avoir vu France Afrique du sud en plein mois de novembre au stade de France, un festival de musique en hiver ne parait pas une épreuve majeure et puis si la musique réchauffe les coeurs elle réchauffe aussi les corps. Fréquentant beaucoup la Rock Schcool Barbey je ne m attendais pas en surfant sur cet article qu’ils y eussent autant de festivals sur Bordeaux.
    Garorock qui produit de la pop, de l’electro, du rap à la techno voila qui me parle (le métal étant mis de coté Damned ).
    Mais serialblogueuse nous fait passer une info pas si anodine que cela le rachat du festival par bolloré et vivendi. Si leur investissement culturel est à la hauteur de leur industrie alors !!!!!!

    Un entrefilet aussi court que riche d’infos .

      • Oui le métal comme le gothic un peu les enfants oubliés ce n est pas pour rien que le mot underground existe.
        Je viens d écouter un titre de Smogs Tacos un groupe dont j ignorais tout et le premier mot qui m est venu c est Sonic Youth .
        Mais il me faudra plus d une écoute pour m en donner une idée donc à suivre de près et pourquoi pas les découvrir en concert.

        Encore une bonne info de serialblogueuse

I Blog You

Serial Blogueuse Chartrons BordeauxIsabelle Camus (comme Albert) née un 13 juillet (comme Simone Veil). Blogueuse en série éclectique, obsédée textuelle assumée, vélo reporter rébiolutionnaire, à la pointe de mon stylo, je me plie en quatre pour te faire découvrir Bordeaux (mais pas que) en mode Culture, Écologie, Quartiers, Cause des Femmes, V.I.P. aka Very Intéressantes Personnes et Animots.
Pour en savoir davantage sur qui je suis, mes kiffs et mes coups de griffes, c’est par ici ☛…

La Référence BIO, mon autre site pro super bien, parce que…

La référence bio l'autre site de Serial blogueuse