A new place to be culturel à Bordeaux
Jugeote

Blonde Venus, le nouveau spot cabaret, guinguette, bal monté et COVID friendly de l’Iboat

Ce mardi 13 octobre 2020 s’est déroulée une conférence de presse organisée par la team de l’Iboat, opérateur culturel indépendant. L’endroit n’en était pas l’emblématique vieux ferry qui, depuis 9 ans a jeté l’ancre dans les bassins à flot au nord de Bordeaux, mais un nouveau spot situé sur l’esplanade du pertuis, là où il y a encore quelques années, un pont en acier de 25 mètres de style Eiffel datant de 1912 et unique en son genre, reliait le bassin à flot numéro 1 et le bassin à flot numéro 2, et ce jusqu’à sa triste démolition en 2007.
Solidaire de ce lieu de vie créatif et hybride qui, avec ses bars indoor et outdoor sur trois niveaux, son restaurant, sa salle de concert et son club électro, sans oublier les événements (green markets, festivals, kids events…) organisés à bord ou sur terre, anime, avec le Garage Moderne et les Vivres de l’Art, ses irréductibles voisins, un quartier rendu méconnaissable par les grues et les constructions qui y ont poussé comme des champignons verticaux, j’avais bravé la pluie avec mon vélo pour y assister.
Bien m’en a pris, car je découvrirai un nouveau lieu original et charmant plein de promesses. Un bal monté, vestige des années 70 reconverti en cabaret de curiosités et en guinguette dont je ne pourrai pas vous montrer l’extérieur, secret avant l’ouverture (le 15 octobre) et installation de l’enseigne obligent.
Welcome to Blonde Venus !

Bienvenue dans un lieu bien décidé à faire perdurer un vivre ensemble basé sur la convivialité, autant que faire se peut en mode COVID friendly !

Blonde Venus, c’est parti pour le bal (masqué) et pas que !

Du plus petit au plus gros, l’heure est grave pour les acteurs du secteur culturel. Or quand un lieu comme l’Iboat tombe à cause de la COVID, c’est toute une chaîne qui est terrassée : artistes, techniciens, salles, tourneurs, graphistes, médias spécialisés et j’en passe…

Mais les crises donnent le temps de réfléchir ! Et pendant les mois de confinement où tout a été à l’arrêt, c’est ce qu’a fait Benoît Guerinault, programmateur et directeur artistique de l’Iboat, pour savoir comment réaffirmer les engagements de ce lieu de diffusion et  d’expression, dont un des items est de favoriser la mixité sociale autour des arts.

À quai depuis 2011 dans le quartier de Bacalan

Aussi à la question de savoir, que faire quand il n’y a pas ou peu de perspectives ? La réponse de l’Iboat sera :

Ouvrir un nouveau lieu !

Car, comme le faisait remarquer Benoît :

Cette période est une cassure pour les jeunes artistes, souvent en auto-production, dont les efforts financiers, l’énergie et les projets sont réduits à néant. C’est comme un trou dans une génération qui se retrouve sans moyen pour exprimer son talent, ni moments d’échange et de partage.

Blonde Venus la V2 de l'Iboat

Un cabaret de curiosités/Parquet de bal/Guinguette

Fidèle à sa volonté de partir d’une « carlingue » chargée d’histoire, l’Iboat a choisi cette fois-ci  d’investir un ancien bal monté.

Fleuron des années 30 à 90, âge d’or des “bals montés” qui, dans toutes les campagnes de France réunissaient sur leurs parquets de danse jeunes et moins jeunes à l’occasion des fêtes villageoises.

Antres du musette, ils se sont adaptés aux airs yéyés, mais ont succombé peu après l’arrivée de la vague des “disco-mobiles”.

Les propriétaires de bals montés installaient leur rotonde sur les places des communes. Souvent, des forains du secteur montaient leurs manèges et leurs jeux à proximité. L’ensemble constituait un événement local, les familles du village invitaient leurs proches pour profiter de ces événements festifs, qui savait rassembler petits et grands.

Blonde Venus, un nom empreint de références artistiques

Côté nom, Blonde Venus est un film mythique de Josef von Sternberg avec Marlene Dietrich datant de 1932.

Il a aussi des résonances de références artistiques (Boticelli, Milo…), des références mythologiques (déesse de l’amour) et des références astrologiques (étoile du berger, premier astre à briller dans la nuit)

Un film avec Marlène Dietrich

Une volonté affichée aussi d’imprégner l’ambiance de féminité. D’ailleurs le lieu est dirigé par une femme : Élodie Antonioli, venant confirmer le fait que l’équipe de l’Iboat est en train de sérieusement se féminiser. Yo !

Duo IBoat et Blonde Venus
Benoit Guérinault et Élodie Antonioli.

À l’origine de Blonde Venus, une réflexion approfondie sur le vivre ensemble basé sur la convivialité.

Il s’agit bien ici de valoriser le territoire et son patrimoine tout autant que les savoir-faire régionaux et locaux en leur offrant une scène d’expression atypique : un cabaret de curiosités en automne/hiver et guinguette moderne aux beaux jours !

Coquillage à l’allure rétrofuturiste, Blonde Venus s’inscrit comme un parquet de bal chargé d’histoires fantastiques et d’objets insolites où public et artistes auront plaisir à partager un verre et leurs pêches miraculeuses.

Pour collectionneurs de souvenirs à venir, sur l’étale ces prochains jours se succéderont :

  • concerts monstrueux,
  • ciné-club aquatique,
  • lotos débridés et marchés vintage,
  • gymnastique élastique et ateliers bricolage…
  • produits frais, locaux, mais parfois irresponsables 😉

Ouverture le 15 octobre 2020

Dans l’impatience de pouvoir annoncer un véritable bal non-masqué, voici la programmation dans ses grandes lignes :

Mercredi : ciné-club Rétrovision (cinémas, documentaires, ciné-concerts & courts-métrage)
Jeudi & samedi : Blonde Venus Bar dj set, propositions food ou concerts (assis)
Vendredi : concerts ou animations (lotos, blindtest)
Dimanche : yoga, marchés, ateliers « do it yourself », événements famille et kids
Le programme sera annoncé en intégralité sur le site iboat.eu ou la page facebook Blonde Venus.

Rétrovision

Cacahuètes & 7ème art ! Tous les mercredis, le ciné-club de Blonde Venus propose une projection-apéro sous le nom « Rétrovision ». Proposant des classiques comme de plus curieux découvertes cinématographiques, la programmation automnale navigue autour de la thèmatique de l’eau, de ses mystères et créatures exposés au travers d’une caméra.
Séance à 3 euros (adhesion de 5 euros obligatoire à l’association TRAFIC)

Agenda

21.10 – L’étrange créature du Lac Noir 1955 Etats-Unis / 1h20 / Fantastique, Surnaturel, Cinéma bis
28.10 – The Host 2006 Corée du Sud / 2h00 / Drame, Fantastique, Société, Surnaturel, Nature
04.11 – La Forme de l’eau 2018 Etats-Unis / 2h03 / Fantastique, Romance, Drame
18.11 Ciné-concert : Le Petit Fugitif 1953 Etats-Unis / 1h20 / Comédie dramatique
25.11 – Le Bal des sirènes 1944 Etats-Unis / 1h41 / Comédie musicale, Romance

La prog concerts

C’est au rythme de croisière de quatre concerts assis par mois que Blonde Venus ouvre sa scène à des artistes nationaux et internationaux, surfant sur des genres musicaux éclectiques, de l’indie pop au blues punk en passant par des lives electroniques.

Agenda

16.10 : Hombre Lobo Internacional – 20H – blues / punk – 10 €
22.10 : Lesneu – indie pop – 20H – 11€ / 13€
24.10 : Astaffort Mods – release party – 20H – 10 €
12.11 : Turbo Niglo – electro / guitare folk – 20H – 10 €
27.11 : Chapelier Fou – live électronique – 20H – 12€ / 14€

L’adhésion Blonde Venus
Blonde Venus est un lieu géré par l’association Trafic.

Possibilité d’adhérer (5 euros) qui offre en contrepartie droit / accès aux formats cinéma (Rétrovision) et à des tarifs réduits sur les concerts.

Logo Blonde Venus

Horaires d’ouverture :

ouvert du mercredi au dimanche / 18h – minuit
dimanche – 12h – 22h

Esplanade du Pertuis – Cours Henri Brunet – Bassins à Flot –
33300 Bordeaux

 

error1904

À propos de l'auteur

Isabelle Camus

Blogueuse en série obsédée textuelle, bio, books, tea & bike addict, écolo geek & digital granny (oui, je suis un tantinet anglophile) de la génération X. Lady gaga de chats, je partage ma vie avec Clifton, mon rouquin, câlin, taquin de félin.

Commentaires

Laisse un commentaire ! Le dieu des blogueuses en série te le rendra !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • L’Iboat n’est pas le Titanic, si l’un sombra l’autre se maintint à flot, cependant la vague du covid fut assez importante pour que l’équipage jette l’ancre dans un endroit plus propice à la vie culturelle et à l’évènementiel, un lieu s’appelant Blonde Vénus.
    Magnifique projet plein d’allant et innovant pour revitaliser tout un quartier et mise en écriture par l’égérie des Chartons Isabelle Camus.
    – L’étrange créature du Lac Noir
    -The Host
    – La Forme de l’eau
    – Le petit Fugitif
    – Le bal des sirènes
    tout un programme sous les auspices de la belle Marlène Dietrich.

I Blog You

Isabelle Camus (comme Albert) née un 13 juillet (comme Simone Veil). Blogueuse en série éclectique, obsédée textuelle assumée, vélo reporter rébiolutionnaire, à la pointe de mon stylo, je me plie en quatre pour te faire découvrir Bordeaux (mais pas que) en mode Culture, Écologie, Vie de quartier, Cause des Femmes et Bien-être animal
Pour en savoir davantage sur qui je suis, mes kiffs et mes coups de griffes, c’est par ici ☛…

error

Alors, on est pas bien ensemble ? Allez ! Clique et follow me !